jeudi 12 septembre 2013

Le gambit russe


Dans un éditorial publié dans le NY Times, Vladimir Poutine  a prévenu les Etats-Unis sur les conséquences néfastes d'une éventuelle intervention en Syrie en soulignant les ravages de la politique étrangère de Bush et Obama :
"...It is alarming that military intervention in internal conflicts in foreign countries has become commonplace for the United States. Is it in America’s long-term interest? I doubt it. Millions around the world increasingly see America not as a model of democracy but as relying solely on brute force, cobbling coalitions together under the slogan “you’re either with us or against us.”
"Il est alarmant que l'intervention militaire dans les conflits internes de pays étrangers soit devenu la norme pour les Etats-Unis. Est-ce l'intérête à long terme de l'Amérique?  J'en doute. Des millions de personnes dans le monde voient de plus en plus l'Amérique non plus comme un modèle de démocratie mais comme reposant seulement sur la force brute, bricolant des coalitions avec pour seul slogan "ou vous êtres avec nous ou contre nous".

 Une logique binaire d'affrontement issue de la Guerre froide que semblent regretter les néoconservateurs et les média. Avant-hier un édito de libé signé Pierre Sergent parlait de la" proposition soviétique", son auteur oubliant visiblement qu'il s'était passé bien des chose depuis 1989.
http://eng.kremlin.ru/news/5974
http://eng.kremlin.ru/transcripts/5967 (Sur les armes chimiques)
http://comw.org/pda/US-Syria-War-Diplomacy-100913.html  (excellent site avec beaucoup de références)

 L'ONU a annoncé aujourd'hui avoir reçu la demande d'adhésion de la Syrie à la convention de 1993 sur l'interdiction des armes chimiques.et le président Assad a mis les points sur les i les armes chimiques seront placées sous contrôle international puis démantelées si les Etats-Unis cessent d'alimenter le robinet d'armes. Ajoutons que la menace militaire est toujours là et que rien ne prouve qu'il n' y aura pas tentative de saborder cette porte de sortie. Un texte de Russia Today sur les débats à la Douma montre que les Russes en sont parfaitement conscients :http://rt.com/politics/duma-russia-weapons-iran-703/


La lettre ouverte de O'Brien au Congrès ( à faire circuler en urgence)
http://logophere.com/LogoPhere%20Docs/Ltr%20to%20Congress.pdf


http://www.hurriyetdailynews.com/turkeys-syria-border-crossing-out-of-control-says-governors-office.aspx?pageID=238&nID=53982&NewsCatID=341

Maaloula
J'en profite pour signaler la manipulation de libé signée Perrin (qui est à Beyrouth) bien au chaud comme Anne Barnard). Les tweets de Micalessin qui est sur place en Syrie me paraissent beaucoup plus crédibles :Maloula cristiani di Siria sconvolti e disperati quattro sgozzati da ribelli al qaidista (famiglia Talab) e 7 dispersi Al nusra Gian Micalessin (@gianmicalessin) sur twitter
http://rt.com/news/syria-chistian-vallage-fighting-766/

http://www.rai.tv/dl/RaiTV/programmi/media/ContentItem-bf62e180-442a-4d06-b418-ccd314b6b1c6.html#p=

18 commentaires:

  1. UN SURVOL DES PRé-OCCUPATIONS MAJEURES DES CITOYENS FRANCAIS

    REMARQUE:que Nos Amis sur ce site et les autres lecteurs de passage, ne nous lapident pas à cause de cet article " sombre" sur la France à laquelle nous tenons et nous aimons ( non pas son pouvoir certes, qui est un ennemi de la Syrie). Ces contributeurs sur ce site et ailleurs ont toute notre considérable reconnaissance en soutenant inlassablement la cause de la Syrie Loyale et Mille Merci. Ce qui nous a poussé à faire ce "survol" est l interrogation suivante: Le pouvoir français n a-t-elle pas assez de problèmes "internes" à ranger comme cité ci-dessous que pour aller (je vais être vulgaire, pardonnez-moi, je l assume) foutre encore plus le bordel en Syrie??

    ECONOMIE:
    L économie est post-industrielle. Depuis 1970 à 2012, la situation du chômage est élevée. Au 1er trimestre 2012, 10.3% de la population active sont au chômage dont un tiers de longue durée. Les agriculteurs ne représentent plus que 2% de l actif et les emplois industriels ont été divisés par deux.

    DEMOGRAPHIE:
    Le papy boom est le "standard". Depuis 1960 à 2010, les plus de 60 ans a augmenté de
    17 % à 22% et il est évalué à environ un tiers de la population en 2050 selon l insee.

    SANTé & RETRAITE:
    La Sécu est en déficit colossal. La France est le pays de l Europe qui connaît le plus de troubles dépressifs et elle est la plus grosse consommatrice des anti-dépresseurs et l un des pays européens oû le taux de suicide est le plus élevé.

    MéDIAS:
    L accès à l Internet ne s est réellement démocratisé qu en 2010.
    Selon Reporters Sans Frontières, la France est passée du 11ème place au 43ème dans le classement de la liberté de la presse.

    EDUCATION:
    Selon le programme PISA, c a d un comparatif des systèmes éducatifs nationaux de l OCDE, la France est en recul par rapport aux autres membres de l OCDE. Malgré le plan
    de l illetrisme, 3.1 millions en sont encore représentant 9% et touchant les 18 à 65 ans.

    RépondreSupprimer
  2. On va de surprise en surprise. Déjà la très très bonne, c'est que les projets d'arroser la Syrie de pluies de missiles s'éloignent de l'horizon ...

    Une autre, découverte ce matin dans un article de François Asselineau sur Agoravox, les 2 missiles abattus en Méditerranée auraient été tirés depuis une base de l'OTAN en Espagne !!!

    Bigre, plus de 3600 kms séparent Madrid de Damas !!!

    "La guerre des missiles a-t-elle été perdue par les États-Unis face à la Russie ?"

    "Les informations (non confirmées) du 13 septembre 2013

    Selon les informations parues 10 jours après dans le journal libanais As-Safir (journal dont le titre signifie "L'Ambassadeur"), la réalité aurait été bien différente de cette présentation :

    les deux missiles auraient été tirés par les États-Unis contre la Syrie depuis une base de l'Otan en Espagne ;

    les radars russes les auraient détectés immédiatement ;

    les systèmes de défense anti-missile russes auraient alors été déclenchés, détruisant l'un des deux missiles en plein air et déviant l'autre de sa trajectoire de façon à ce qu'il s'abime en mer" ;

    aussitôt après la neutralisation des 2 missiles, les services du renseignement russe auraient contacté leurs homologues américains pour leur dire que "toute attaque contre Damas est comme si Moscou était pris pour cible " ;

    Obama et les dirigeants militaires américains auraient alors pris toute la mesure, à la fois de l'efficacité du système de défense anti-missile russes et de la détermination de Poutine à aller jusqu'à un conflit planétaire si nécessaire pour empêcher Washington de parvenir à ses buts ;

    les Américains auraient alors demandé au gouvernement israélien de revendiquer le double tir de missile Anchor comme un "test", ce qu'Israël aurait fait pour éviter à Washington une perte irréparable de crédit sur ses capacités militaires.

    Obama aurait réalisé qu'il n'avait plus le choix que d'être contraint à la volte-face diplomatique spectaculaire à laquelle on a assisté. Il se serait mis d'accord avec Moscou sur une tactique de sortie de crise : le gouvernement russe aurait caché la vérité pour éviter l'humiliation aux États-Unis, en échange de quoi Washington aurait donné son accord préalable au scénario consistant à demander à Damas de placer ses armes chimiques sous contrôle international et se signer la Convention de l'ONU sur leur interdiction.

    du coup, - et selon une autre analyse diffusée par IRIB - la Syrie n'aurait plus d'autre solution que de se placer sous le parapluie nucléaire russe.
    [...]

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-guerre-des-missiles-a-t-elle-140900



    RépondreSupprimer
  3. L’Arabie Saoudite aux chrétiens: taisez-vous!

    Du Liban au Mexique, l’Arabie Saoudite mène une campagne ouverte pour réprimer toute voix chrétienne craignant pour le sort des chrétiens en Syrie et en Orient à cause des groupes takfiris.

    Au Liban, l’ambassadeur saoudien Ali Assiri a déployé tous ses efforts pour saboter une rencontre de concertation regroupant les ambassadeurs arabes au Liban, à l’initiative du patriarche maronite Béchara el-Raï le 27 aout dernier.

    L’objectif de cette rencontre qui s’est tenue au siège du patriarcat maronite à Dimane était de pousser certains pays arabes à cesser leur soutien aux takfiris qui menacent, sous le slogan du « printemps arabe » la présence chrétienne en Syrie, au Liban et en Orient en général.

    Assiri a boycotté ladite rencontre et a même fait pression sur les ambassadeurs des pays du conseil de coopération du Golfe pour ne pas y prendre part. L’absence de l’ambassadeur koweitien Abdel Al el-Qanaï fut un exemple flagrant des pressions saoudiennes exercées. Celui-ci a dû s’excuser juste avant la réunion pour des raisons de sécurité.

    Le message qu’a fait parvenir Assiri à travers ce comportement se résume par l’opposition de Riyad à toute voix chrétienne qui s’élève contre les fondamentalistes, parce que seul le bruit de la bataille doit dominer.

    De ce fait, l’Arabie Saoudite s’est montrée prête à tout faire pour museler toute voix se demandant du sort des chrétiens du Moyen-Orient à l’ombre de l’expansion du phénomène takfiri dans la région.

    Par ailleurs, l’Arabie Saoudite mène une campagne dans les instances internationales contre Bkerké, l’accusant de soutenir le régime en Syrie et de transgresser le principe de « distanciation » adopté par l’Etat libanais.

    Et au Mexique …

    La semaine dernière, l’ambassadeur saoudien au Mexique Hussein Assiri a mené toute une campagne médiatique et diplomatique contre l’évêque des orthodoxes au Mexique Antonios Shadraoui qui a publié le 9 septembre en cours une lettre aux chrétiens du monde dans le journal Reforma.

    Dans cette lettre, Shadraoui a évoqué « un complot pour éliminer la présence chrétienne au Moyen-Orient sous le prétexte du soutien au printemps arabe ».

    L’ambassadeur saoudien a exercé des pressions ouvertes sur Shadraoui et sur le journal qui a publié sa lettre. Il s’est réuni avec les ambassadeurs des pays islamiques au Mexique pour leur demander d’adopter une position unie contre la lettre de l’évêque précité et contre la chaine de télévision mexicaine qui l’a invité.
    Face à l'embrasement politique et sécuritaire dans la région, la politique saoudienne demeure donc inchangée, ce qui menace toute la région arabe d'exploser à tout moment.

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/275016-l%E2%80%99arabie-saoudite-aux-chr%C3%A9tiens-taisez-vous
    -----------------------------------

    Al Qaïda exécute trois camionneurs syriens, parce qu’ils n’avaient pas bien récité l’adhan !(vidéo)

    Depuis le début du conflit syrien il y a deux ans, des milliers, voire des dizaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont été assassinés, parfois décapités ou brulés dans les conditions atroces par les groupes armés takfiristes.

    Toutes les composantes de la mosaïque syrienne, qu'elles soient sunnites, chiites, alaouites, chrétiennes ou druzes, ont eu leur part de sang versé et de deuil.

    La vidéo qui suit montre l'exécution gratuite par les «rebelles», membres de «l'Etat islamique en Irak et au Levant» de trois camionneurs syriens de confession alaouite.

    Leur crime : ils ne savaient pas réciter correctement l'adhan (l'appel à la prière) et n'avaient pas bien répondu aux questions relatives aux nombres des génuflexions (raka'at) lors des prières.

    http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10480&cid=338#.UjbuS380-JI


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne dit dans le Coran 5 prières / jour - à des heures très déterminées -, au plus les sourates ne parlent que de 3 : à l'aube (quand on se réveille ?), au crépuscule, la 3° au cours de la nuit.

      Rien non plus dans le Coran sur les postures - suite de stations debout, génuflexions, et prosternations très précises - pour la prière, elles ont pris par la Sunna valeur de dogme après Mahomet ("imitation - de la façon gestuelle de prier - du prophète"). L'islam dans ses interprétations exégétiques se base énormément sur l'imitation du prophète ...

      Les prières actuelles (charia):
      La première rak'ah commence dès que le musulman débute sa prière. Il se doit de réciter la première sourate du Coran puis s'incline et enfin se prosterne. Quand il se relève, il a terminé sa première rak'ah. Il passe alors à la deuxième rak'ah, et ainsi de suite selon le nombre spécifique de raka'at de chaque prière.

      La prière du Fajr (prière de l'aube) correspond à 2 raka'at.
      La prière du Dhuhr (prière de la mi-journée) correspond à 4 raka'at.
      La prière de Asr (prière de l'après-midi) correspond à 4 raka'at.
      La prière du Maghreb (prière du coucher du soleil) correspond à 3 raka'at.
      La prière de Isha'a (prière du soir) correspond à 4 raka'at.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Rak%27ah

      Pourtant d'après un hâdith, Aïcha, femme de Mahomet, a(urait)dit : "lorsque Dieu prescrivit les prières il les fixa à 2 rak'ah chacune aussi bien à la ville qu'en voyage. La prière du voyage fut maintenue telle quelle; celle de la ville fut amplifiée."

      Tous les fanatiques religieux, juifs, chrétiens, musulmans, bouddhistes ... ont toujours décrété leurs règles, et fait dire aux Textes, ce qu'ils ne disent pas.

      Supprimer
    2. Et si L Arabie Saoudie est devenue l alliée indéfectible d Israel du moment où les USA veulent se retirer du proche orient et se diriger vers le "nouveau centre" du monde , vers l Est ( d où le soleil se lève!!").

      C est pour quand le Royaume Saoudie-Israelien ou Israelo-Saoudien? ( bien entendu sans aucun véto des USA bien au contraire ). Attaquer l Iran par ces deux ne leur est pas inconvenable. Surtout que l A Saoudie a mis dans sa poche la France et elle a nommé comme porte parole Mr Laurent Fabuis. Un porte parole de l A Saoudie et les Frères musulmans va hululer anti-déontologiquement tous les mensonges in-imaginables et inconcevables.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Njama, Poutine sauve la présidence d'Obama, mais rien ne garantit qu'il respectera les deals...
    L'acrod me paraît douteux, je m'explique:
    Inspection de tout te, ce qui va faciliter la tâche des espions et des djihadistes.
    Résolution contraignante quelque soit l'utilisateur d'armes chimiques, il suffira donc aux terroristes de renouveler une attaque pour déclencher le feu ennemi.
    Sur les attaques du 21 août, un phénomène étrange: que des enfants et des adultes de sexe masculin touché, seulement deux femmes tuées: un gaz qui épargne les femmes????


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé pour les fautes, problème de clavier!

      Supprimer
  6. Stop aux contrats d'armement qui tuent en Syrie: http://www.change.org/fr/pétitions/françois-hollande-président-de-la-république-stop-aux-contrats-d-armement-qui-tuent-en-syrie
    Pétition lancée par le collectif des Désobéissants (desobeir.net)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Boutique Militante

      Si j'ai bien compris l'article que vous citez, cette Pétition des "Désobéissants" viserait à "stopper l’approvisionnement en armes du régime Assad".

      Ah que la bonne idée que voilà !!! plus d'armes, chômage technique pour les combattants, donc plus de guerre ...
      SAUF QUE ... la pétition ne semble pas vouloir avoir pour but de tarir également l'approvisionnement en armes de tous ceux que combat l'Armée Arabe Syrienne, dont nombre de hordes étrangères, tous ces toqués de djihadistes, de takfiristes, même pas syriens ...

      On épingle la Russie, fournisseur "officiel" de la Syrie et pas le Qatar, l'Arabie Saoudite, l'OTAN, les US, Israël, la France, la GB et d'autres qui fournissent des armes à ces assassins pseudos-révolutionnaires avec la complicité patente de pays limitrophes, la Turquie, la Jordanie ... qui laissent allégrement passer ces mercenaires.

      Bien étrange votre pétition ...
      0/20
      Merci de revoir votre copie.



      Supprimer
    2. Bonsoir Mme Boutique Militante,

      Est ce qu un Djihadiste Malien ou Afghan pourrait faire une pétition comme la vôtre et si vous voulez bien l aider pour demander un Stop aux contrats d'armement des armées régulières et qui les tuent en Afghanistan ou au Mali?

      Ceux contre le peuple et le Gvt syriens sont les clones des Djihadistes maliens ou tchèchènes en Syrie. Si la France a bien fait avec ses soldats officiels et leurs armes officielles de le s éradiquer, pourquoi voulez vous arrêter l Armée de la RAS d avoir des armes pour défendre le peuple syrien des égorgeurs, décapiteurs et des mangeurs de coeur humain cru...( j aurais bien aimé connaître votre réaction si l un de votre famille s est fait décapiter et que son coeur cru a été bouffé par ceux que vous défendez...) Voulez vous que l armée de la RAS protége sa population avec des cures-dents ou des baguettes chinoises?

      Votre pétition comme dit njama 0/20...Allez sur JSS, c est mieux...Et pensez y commenet défendre les mangeurs de coeur humain cru

      Sans autre..
      charles

      Supprimer
  7. Très vive polémique entre le patriarche syrien catholique Grégoire III et l'évêque d'Angoulême, Claude Dagens, à propos de l'attitude à tenir vis-à-vis de Bachar el-Assad.

    Mgr Dagens semble avoir été très gravement contaminé par la propagande guerrière contre la Syrie ... il en perd son catéchisme ... médit, insulte, conspue, calomnie, lapide ...
    Est-il en train de perdre son âme ? un démon s'est-il glissé sous sa soutane ?

    Le Figaro du 19/09 en fait son chou gras ... du rififi chez les cathos c'est tjs pipole et très vendeur. Et puis c'est l'occasion facile de faire aller la brosse à reluire. Ce Mgr est une pointure, ancien de Normal Sup, brillant intellectuel, académicien ...et une stature morale dans le paysage catholique.
    Jésus n'avait tous ces titres, et n'en avait nullement besoin.

    mais pour revenir à un peu plus d'objectivité que le papier du Figaro, on peut consulter un article nettement plus frais, écrit d'ailleurs complétement à chaud après cette émission

    "Syrie : Mgr Dagens s’en va-t-en guerre"
    Posted on 11 septembre 2013

    Mgr Claude Dagens, évêque d’Angoulême, répondait mercredi 11 septembre aux questions de Louis Daufresne sur Radio Notre-Dame. Alors que le pape François appelle à l’apaisement et même à la paix, Mgr Dagens a tenu des propos de type néoconservateur, s’en prenant certes à Bachar el-Assad, mais aussi à Vladimir Poutine.

    Mgr Claude Dagens débattait face à Carol Saba, avocat libanais grec orthodoxe. L’évêque d’Angoulême s’est largement engagé sur le terrain politique en se montrant ultra-favorable à l’intervention franco-américaine contre le régime syrien. Selon lui, il faut tout faire pour arrêter Bachar Al Assad, dictateur « sanguinaire » et « menteur » – il a répété plusieurs fois le terme – qui persécute son peuple, son voisin le Liban et les Chrétiens, grâce « aux manœuvres subtiles de Poutine » et qui « manipule les opinions publiques à travers le monde avec ses alliés, dont la Russie ».

    Alors qu’on lui objectait que les rebelles syriens, composés d’islamistes, s’en prenaient de manière sanguinaire aux Chrétiens, comme dans le village emblématique de Maaloula, il a décrit cette affirmation comme :

    « une opération de propagande qui reconstruit l’histoire et qui l’instrumentalise en essayant de faire croire que la guerre et les violences qui se déroulent actuellement en Syrie seraient d’ordre confessionnel. »

    A la fin de l’émission, Mgr Dagens perdant son sang froid s’est emporté, interrompant ses interlocuteurs, au point que l’animateur Louis Daufresne s’est trouvé obligé de rappeler plusieurs fois à l’ordre l’évêque. S’en prenant directement au patriarche Gregorios III Laham, lui reprochant d’être l’allié politique et financier de Bachar Al Assad, l’évêque semblait aussi clément pour les rebelles qu’il était véhément à l’encontre du dictateur lâchant cette surprenante affirmation :

    « Il faut faire très attention à ne pas diaboliser tous les jihadistes ».

    Mais, dans le même temps, il n’hésitait pas à répéter que les jihadistes étaient financés et armés par Moscou qui, d’après les renseignements de l’évêque d’Angoulême, aurait fourni les armes chimiques à Damas…

    Sur son blogue, on pouvait lire dès le 9 septembre :
    « Après quelques jours de réflexion, je penche pour une intervention armée ... »

    lire tout ici:
    http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/syrie-mgr-dagens-sen-va-t-en-guerre

    La réponse de Gregorios III Patriarcat Grec Melkite Catholique d’Antioche et de tout l’Orient d’Alexandrie et de Jérusalem.
    Damas, le 13/9/2013

    http://radionotredame.net/2013/vie-de-leglise/syrie-claude-dagens-reponse-gregorios-patriarche-orient/




    RépondreSupprimer
  8. njama, très intéressant cet article.
    J ai deux commentaires supplémentaires à ajouter:
    ---Le Père Elias Zahlawi de Damas, est une référence pour la Syrie ede toute cofessions en plus qu il est un de ses enfants ainsi que de l Eglise. Il martele souvent qu il ne faudrait pa scompter sur le soutien de l Europe aux chrétiens de la Syrie ou autre pays puis qu ils ne se rendent plus à la messe, ne croient plus dans la religion chrétienen à un tel point que le seglises s evident, se vendent, ferment ...Et que les hommes de foi chrétiens s occcupent un peu d eceux de la Syrie pour remplir leur agenda quotidien et qu on parle d eux commeun moyen d exister sans leur nier leurs bonnes intentions certes.
    ---Quand on cherche la racine de la guerre contre la Syrie, on se retrourne vers ces deux constats :
    ***la dette des USA est de 75 % du PIB
    ***Le déficit budgétaire de la France est de 2 milles milliards d Euros. Les dirigeants le savent bien et ça les hantent sans me faire compassioner par leur remède-approche "nous allons tuer des milliers de syriens avec cette néo-guerre soulevée par l histoire chimique à Al Ghoutta ( drôle de Timing de cette affaire d armes chimiques?!) mais ces syriens ( morts) doivent accepter cela et bien el comprendre car on le fait pour "leur bien"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Charles et heureux de te lire ...

      "Le Père Elias Zahlawi de Damas, est une référence pour la Syrie de toute confessions ..."

      J'ai l'impression que Claude Dagens tout "Monsignor" qu'il est n'a jamais mis un pied en Syrie ... (c'est une impression, je ne sais pas ? ou, s'il est venu, nous n'avons pas vu, ressenti les mêmes choses ?). A-t-il fait le "chemin de Damas" comme le futur disciple Paul de Tarse ?

      Pensées très affectueuses en passant à ma très chère Cécilia d'InfoSyrie si magnifiquement syrienne dans l'âme qui est si proche dans mes pensées, et qui nous rappelait ce moment si exceptionnel, et si fort de "la vie syrienne" toutes obédiences spirituelles confondues:

      "La venue de Pape au Liban est toujours un événement, non seulement pour les chrétiens de l’église latine, mais aussi tous les chrétiens d’Orient même pour les musulmans.

      Le Pape Jean-Paul II lors de sa visite en Syrie [en mai 2001]

      Premier Pape à entrer dans une mosquée, c’était à Damas et nulle part ailleurs.

      Premier Pape à embrasser le Coran, c’était un exemplaire syrien sur une terre syrienne présenté par des mains syriennes.

      Premier Pape à prier dans une mosquée, c’était à Damas, dans la Mosquée des Omayades, devant le mausolée de Jean-Baptiste (le prophète Yahya * pour les musulmans et Youhanna al-Maamadan pour les Arabes chrétiens).
      [* Sourate 19 Maryam v. 7 ]

      Le Pape Jean-Paul II a été reçu aussi par Bachar et des dignitaires musulmans et chrétiens.

      Donc, oui, la visite d’un Pape en Orient est toujours un événement, je peux même vous affirmer que la foule syrienne était plus nombreuse que beaucoup d’autres dans des pays majoritairement catholiques.

      Voici des images de la foule syrienne venue, la place était remplie du monde, chrétiens et musulmans étaient tous là pour l’accueillir.
      Voici le comportement du Pape Jean-Paul II dans les lieux sacrés musulmans,
      C’est seulement en Syrie, pays à majorité musulmane, où vous voyez telles images :
      http://www.youtube.com/watch?v=W_PrWOn6YE4&feature=plcp

      Pour en revenir au Père Elias Zahlawi, cet article du Figaro de novembre 2007 soulignait "L'ignorance occidentale des réalités religieuses orientales"

      Ô combien je ne peux qu'éprouver que le même sentiment !!!
      Et ce chaos que subit la Syrie me transperce l'âme ...

      "Les chrétiens de Syrie applaudissent le Hezbollah"

      DANS SA CHAMBRE monacale de Notre-Dame de Damas, le père Elias Zahlawi persiste et signe : «Moi, prêtre arabe, je prie nuit et jour pour que le Hezbollah tienne bon.» Ce message, il le délivre volontiers en public. Vendredi, en chaire, ce prélat grec-catholique syrien a demandé aux fidèles de «prier pour la résistance et pour Hassan Nasrallah (NDLR : le secrétaire général du Hezbollah), qui défend la justice».

      La requête a été bien reçue. «Les autres prêtres pensent comme moi et les chrétiens syriens aussi», assure le père Elias, robuste sexagénaire au crâne rasé. Dans le monde arabe, la popularité du Parti de Dieu chiite transcende les religions. Émotionnellement, la valeur au combat des miliciens semble en passe de venger toutes les défaites passées. «Le Hezbollah nous a rendu notre dignité. Au moins, maintenant, nous pouvons respirer dignement», poursuit le prêtre.
      [...]

      http://www.lefigaro.fr/international/2006/08/07/01003-20060807ARTFIG90130-les_chretiens_de_syrie_applaudissent_le_hezbollah.php

      Supprimer
  9. Actualité amusante aujourd'hui, Fillon donne raison à Poutine !
    On pourrait penser qu'il tacle Hollande depuis Moscou, mais derrière on retrouve au sein de cette UMP, ce clivage très fondamental: UDF - DL (très atlantiste & OTAN, Giscard, Madelin, Copé, Juppé, Sarkozy) / et de l'autre le RPR plus "gaulliste" (Chrirac, De Villepin..., indépendance nationale, conception plus jacobine de l’État...). Le parti UMP né en 2002, n'est qu'un concubinage de circonstances pour raisons électorales.

    Majoritairement la "Droite" française à quelques exceptions près, ne suit pas Hollande le va-t'en-guerre, si j'en crois le Figaro qui est à la Droite ce que L'Humanité est au PCF :

    "l'opposition de François Fillon à une intervention en Syrie hors mandat de l'ONU est majoritaire à l'UMP, à quelques exceptions près comme Jean-François Copé ou, encore, Alain Juppé, partisans tous les deux d'une intervention avec les seuls États-Unis."


    A côté de ça, et très à côté de ses pompes Hollande veut livrer des armes aux rebelles, à l'ASL ... Est-il sur le chemin du dialogue, de la pacification, de la paix ? Cherche-t-il à éloigner le Genève 2 ?

    Peut-être cherche-t-il à donner les moyens à l'ASL (ce qu'il en reste) pour qu'elle puisse se défendre contre Al-Qaeda qui n'a pas envie de s’embarrasser de ces infidèles ?

    Syrie: Al-Qaïda déloge l’ASL de la ville d’Aazaz à la frontière turque

    Un groupe de combattants affilié à Al-Qaïda s'est emparé de la ville syrienne d'Azaz, près de la frontière turque, au prix de violents combats avec l'ASL qui ont fait des dizaines de morts. Al-Qaïda tente aussi d'évincer l'ASL de la ville de Deir Ezzor, non loin de l'Irak.

    Le chef d'Al-Qaïda ne veut aucune alliance avec les «laïcs»

    Les combats entre l'EIIL et l'ASL se sont multipliés ces dernières semaines dans certaines régions. Le chef d'Al-Qaïda, l'Égyptien Ayman al-Zawahri, avait demandé, dans un message audio diffusé à l'occasion du douzième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, aux extrémistes qui combattent le gouvernement de Bachar al-Assad en Syrie de ne pas s'allier avec les autres groupes rebelles «laïques» soutenus par l'Occident et les pays du Golfe.

    http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10524&cid=309#.UjwHpn80-JI

    Et si l'ASL est dotée bientôt par la France d'armes high-tech, les djihadistes auront encore plus de raison d'attaquer l'ASL pour s'emparer de leurs armes. Pas dit non plus qu'une partie de ces armes soient revendues très vite ... à qui ? ...

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir njama,
    L ENNEMI DE MON ENNEMI EST MON AMI

    C est clair que tu es un fin connaisseur de la politique française bien plus que moi.
    Tout simplement et puisque le PSF et L UMP et satellites de chaque se partagent le pouvoir comme la chaise musicale, si ce n est pas toi c est moi, et si ce n est pas moi c est toi.

    D autre part, tout parti promet avant les élections surtout présidentielles des projets qui sont exclusivement basés sur les bêtises et les fautes du pouvoir actuel et il absorbe la haine et le "on en a marre de ce Gvt en cours, il n a rien fichu de bien.
    Donc, les candidats brillent grâce aux erreurs des actuels et surtout le ras le bol du peuple et non pas grâce à leurs propres projets. Une fois au pouvoir, l adversaire est parti et tout fait pschitt et/ou c est terminus pour l heureux nouveau Psdt, je me repose et je fais plus rien....

    Si j ai évoqué ceci, c est que Fillion n est pas convaincu ni de cul et chemise avec Poutine comme il l a fait avec le FN mais pour couler Hollande ( et futurement Sarkosy et Coppé) il a lancé sa perche.

    Au fond, malgré cela, je trouve sa visite à Moscow bien calculée et bien venue, pour le moment comme Mr Assad a déclaré:le pouvoir français actuel est l ennemi de la Syrie et de son peuple...L ennemi de mon ennemi est mon Ami...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    est-ce que quelqu'un aurait un lien vers le fameux rapport de l'IHS Jane's sur la composition des groupes rebelles ?

    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le lien de cette étude citée par la Presse, non je n'ai pas trouvé ...
      Grosso-modo la Presse reprend l'info que 50 % des combattants en Syrie sont des islamistes genre al-qaeda, l'autre moitié étant (paraît-il) des "vrais rebelles" ... comme ici dans le telegraph.co.uk/news/
      "Syria: nearly half rebel fighters are jihadists or hardline Islamists, says IHS Jane's report"

      Le job de Charles Lister est de faire du Consulting. Voir son profil:
      Analyst & Head of MENA - IHS Jane's Terrorism & Insurgency Centre (JTIC)
      http://uk.linkedin.com/pub/charles-lister/30/421/526

      MENA est l'acronyme de « Middle East and North Africa » (littéralement, « Moyen-Orient et Afrique du Nord »).

      Sites de IHS Janes's
      >> http://www.janes.com/
      >> http://www.ihs.com/news-analysis/defense-security/index.aspx

      Rien ne dit que cette analyse soit juste ???

      Il faudrait au minimum que ces données puissent être recoupées avec d'autres sources que cette Agence de Consulting UK/US.


      "il y aurait au moins 18 groupes identifiés dans l'Armée syrienne libre..., là-dedans apparemment, ... il y a à peine 10 % qui pourraient accepter l'étiquette "démocratiques" ..." ADMETTAIT BERNARD KOUCHNER (ex MAF sous Sarkozy) invité sur France Inter le 24 mai 2013 avec Hubert Védrines cet ancien diplomate, et ex-MAF dans le gouvernement Jospin.

      C'est à dire que ceux susceptibles d'être labellisés de l'auréole "révolutionnaire", ne représentent en fait que 10 % des combattants en Syrie [ceux à qui Hollande-Fabius veulent fournir des armes ?], et les 90 % restants sont des djihadistes, salafistes, frères musulmans ou leur émanation récente les takfiristes, dont le point commun n'est pas de poursuivre des objectifs démocrates" mais de restaurer un califat avec l'aide des turcs, et des qataris_saoudiens.

      La rhétorique belliciste de "l'Occident" contre la Syrie ne tient que là-dessus, faire accroire à une guerre menée par des "démocrates syriens" pour la démocratie.

      "Il n'y a pas plus de 100 à 200 combattants islamistes en Syrie" !!! prétendait le porte-parole de l'opposition en Octobre 2012

      "Tout ce qui concerne les combattants islamistes est beaucoup exagéré", affirme George Sabra, membre du bureau exécutif et porte-parole du Conseil national syrien (CNS). L’opposant historique au régime des Assad accompagnait Abdelbasset Sayda, le président de la principale instance de représentation de l’opposition, lors de son audience, mercredi 10 octobre [2012], à la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française.

      Phénomène très marginal

      Parmi les nombreuses questions et inquiétudes soulevées par les députés présents, celle des combattants islamistes présents en Syrie est revenue à maintes reprises. Ces derniers mois, plusieurs reportages et témoignages ont fait état de la présence de combattants extrémistes dans les rangs des factions rebelles. Certains d’entre eux sont venus de l’étranger prêter main forte à l'insurrection.

      Mais malgré cela pour le président du CNS et son porte-parole il ne s’agit que d’un phénomène minoritaire et amplifié. "Les journalistes aiment bien voir des combattants islamistes et, évidemment, ils sont en première ligne", s’est ainsi amusé George Sabra lors de la conférence de presse qui a suivi l’audience. "Je peux affirmer qu’il n’y a dans toute la Syrie que 100 à 200 de ces extrémistes", a-t-il lancé.

      http://www.france24.com/fr/20121010-syrie-rebellion-opposition-cns-sayda-sabra-islamistes-assad

      Maintenant la présence de djihadistes syriens ou étrangers crèvent tant l'écran qu'il est impossible de ne pas les voir, au point même que l'on se demandent où sont les "vrais rebelles démocrates", ces environ 10 % identifiés par les services de renseignements français selon B. Kouchner.

      Supprimer