samedi 31 août 2013

John Kerry et les "thugs"

Dans l'attente des conclusions de la mission de l'ONU, John Kerry, puis B. Obama ont affirmé, l'un qu'il fallait frapper la Syrie responsable de l'usage d'armes chimiques, l'autre, Mister President n'ayant toujours pas pris de décision définitive.Il est frappant de voir le peu d'alliés historiques que les Etats-Unis ont encore à leurs côtés, c'est un ménage  trois: France, Turquie, Etats-Unis.http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/30/syrie-les-etats-unis-ont-la-forte-certitude-que-damas-a-eu-recours-a-des-armes-chimiques_3469202_3218.html . Le rapport fourni avec (façon Power Point), ne présente aucune preuve fiable,"faisceau d'indices", "certitudes fortes", etc...Il indique que les Etats-Unis étaient au courant des préparatifs de l'attaque, mais dans ce cas, pourquoi ne pas avoir averti le gouvernement syrien et le monde entier: Attention,n'utilisez pas ces armes!
Tout cela sent le plat réchauffé de l'hubris pathologique du système en place.http://rt.com/news/russia-us-syria-intelligence-236/. La dispersion dans la populations des forces de l'AAs, va d'autant plus compliquer cette attaque "soft", un nouveau concept, et les risques de bavure majeure sont évidemment là.

John Kerry conversant avec des "thugs"

La flotte russe en Méditérranée
Une hypothèse très probable, c'est que certains de ces navires (comme le Varyag ou le Moskva ) emportent des systèmes extrêmement puissants de radars et d'armes , y compris la version navale du S- 300 (appelé S -300F ou SA- N-6 dans la classification de l'OTAN ) et l' associé 3R41 Volna ( "Top Dome " ) ou le plus récent) 36N85 . En d'autres termes , un tel navire peut naviguer au large de la côte syrienne et contrôler entièrement une grande partie de l'espace aérien syrien. Ce type de navire est aussi capable de partager ces données par liaisons chiffrées. Dans le cas d'une frappe US / OTAN les Russes ne pouvaient que les surveiller et les suivre, mais ils pourraient facilement transmettre leurs données aux Syriens qui pourraient alors continuer à défendre leur espace aérien , même si leurs propres radars étaient détruits ou endommagés . Et s'il est évident que les États-Unis sont au courant de ce genre d'activité, il n'y a guère de réponse appropriée, leur destruction est impossible, les États-Unis ne vont pas risquer une guerre avec la Russie.Le deuxième but de l'envoi de ces navires en Méditerranée orientale , c'est qu'ils ont généralement à bord  un complément de troupes d'infanterie de marine qui pourraient être utilisées pour protéger ou évacuer les ressortissants russes si nécessaire.La simple présence de ces navires de guerre sophistiqués dans une zone de guerre sera un problème majeur pour le CENTCOM qui devra allouer des ressources pour les suivre et les surveiller. Je ne sais  s'il y a des porte-avions américains en Méditerranée orientale, mais la principale capacité de ces croiseurs lance-missiles russes est d'être des «tueurs de porte-avions « grâce à leurs missiles. La présence de ces navires de guerre est un fait que  le CENTCOM ne peut ignorer.Enfin, ils ont une forte capacité de lutte anti sous-marine, ils peuvent les utiliser pour surveiller les sous-marins américains près de la Syrie , probablement en conjonction avec 1 ou 2 sous-marins d'attaque déployés dans le cadre de ce groupe naval .Cette force, combinée avec les satellites russes, les avions d'observation, des moyens de renseignement locaux sur le terrain en Syrie donneront aux Russes une  image précise en temps réel de ce qui se passe, qu'ils peuvent partager avec leur collègues syriens
Addendum: un article de Craig Murray qui lui non plus ne croit pas aux preuves de Kerry:
 http://www.craigmurray.org.uk/archives/2013/08/the-troodos-conundrum/

"Barack Obama a déclaré, samedi 31 août, qu'il avait pris la décision de principe de frappes contre le régime syrien mais demandé au Congrès de donner le feu vert à une telle opération."

22 commentaires:

  1. MRS HOLLANDE-FABUIS VEULENT "PUNIR" LA SYRIE ( EST CE UNE BLAGUE?):
    —Nous ne sommes pas à l école primaire pendant une récréation, pas que je sache.
    —Si j étais un citoyen français lambda, je me poserais les interrogations suivantes:
    *** D ordre humanitaire, le citoyen français pourrait et/ou "devrait" s intéresser à la guerre en Syrie ( les guerriers sont des Go-Go et les sondeurs des bobos) : 45 % des français sont pour la guerre et 40% contre selon un sondage CSA. D autres plus fraîches sondages sont à 65% ou 77% contre la guerre en Syrie.
    ***Les deux pré-occupations majeures des français sont le chômage et l éducation. En quoi, cette punition de la Syrie augmenterait son smic, assurerait sa retraite, diminuerait la délocalisation et la fermeture des usines, diminuerait le chômage cause nationale No 1….En rien…
    ***Cette guerre sordide, tordue et psychopathe contre la Syrie qui a commencé il y a deux ans et demi , n est elle pas une "sale" noyade du poisson de l échec des réformes en France au mieux une diversion particulièrement sous Mr Hollande?

    Dites moi que je me trompe..

    Il faut que le Gvt français attaquerait vite la Syrie avant que les observateurs quittent Damas et livreront à Ban Ki Moon leur conclusion: Oui, une attaque chimique a eu lieu mais on ne peut pas nommer les coupables. Aussi, il faudrait que le GVt français se dépêche car l opinion publique gagne en puissance contre l idée de cette guerre d une part (sondages ci dessus)et de l autre que Mrs Hollande-Fabuis, deux siamois, ne sont pas sûrs que l AG et le Sénat français donneraient mercredi prochain 3.9.13 leurs feux verts pour cette attaque.

    Dépêchez vous Mrs Hollande et Fabuis à faire cette guerre, pas une seconde ä perdre..Le temps est contre Vous en tout état de cause …à l intérieur de la France et en Syrie entre autres…

    NB: Les USA ET LA FRANCE NE FERAIENT PAS UNE GRANDE GUERRE MAIS ILS N HESITERAIENT PAS à ESSAYER DE "DéCAPITER" LA SYRIE EN ASSASSINANT Mr ASSAD ( QUE LE CIEL LE PROTèGE)...Déjà le Voyou Obama traite Assad de Voyou et la France voulait PUNIR...Vous avez dit PUNIR.....quelles incohérence et arrogance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ( QUE LE CIEL LE PROTÈGE)... (È = Alt 0200 - É = Alt 144)
      Vrai Charles ... je lui souhaite de tout mon coeur, je prie pour lui et sa charmante épouse Asma, ses enfants, ses amis sincères ... et le peuple syrien qui lui fait confiance.
      Que l'on soit d'accord (+ ou -) avec les perspectives politiques du Parti Baath, ou de son bilan, une chose me paraît sûr, c'est que cet homme est très équilibré, très cultivé, modéré et fin diplomate. Les derniers événements, pourtant tumultueux, de ces dernières années, m'inclinent à beaucoup de respect pour sa personne.
      Je suis ahuri de ce refus de certaines factions (ces coalitions aux têtes inter-changeantes) d'esquiver des négociations avec lui alors même que toutes ses déclarations politiques se veulent de leur tendre la main pour construire l'avenir de la Syrie.

      Supprimer
  2. Bjr Charles,oui, à mon avis, ils n'hésiteront pas à essayer d'assassiner. Qui peut croire encore à la responsabilité de protéger! La machine à propagande est de nouveau en marche en Angleterre, les média sont furieux du vote des parlementaires.La coalition corrige le tir, maintenant tous les témoins et médecins sont morts, ce qu'ils ne mentionnaient pas auparavant; ils ont du se renseigner sur les effets du sarin!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette brillante analyse.

    Naif comme je suis je veux continuer de croire que les Américains et les Français n'interviendront pas, de peur de déclencher un conflit de grande ampleur dont personne ne pourrait prévoir ni les conséquences ni l'issue.

    Je continue d'envoyer des mails à nos "chers élus" pour leur rappeler leurs devoirs et leurs responsabilités, non seulement devant les Français, mais aussi devant l'Histoire. J'espère qu'ils prendront exemple sur leurs collègues britanniques, ou se souviendront qu'il y a dix ans la côte de popularité de la France dans le monde est remontée en flèche après avoir refusé de suivre les Américains en Irak.

    RépondreSupprimer
  4. Bjr Alexei, j'avoue que je suis aussi dans l'expectative et j'ai bien du mal à discerner ce qui peut se passer. L'analyse des échantillons de l'ONU qui est rentrée au bercail (sans aller à Khan al Assal) prendrait au moins quinze jours pour être sérieuse. Si Poutine met sous le nez du monde entier les preuves qu'ils ont, que va t il se passer? Quid de l'Iran au delà de la rhétorique? La France, je pense qu'elle fera le service minimum. Il faut surtout craindre d'autres provocations sur le terrain.

    RépondreSupprimer
  5. Pour rappel, info que j'ai déjà signalée plusieurs fois sur différents sites.

    La Syrie dispose de missiles Yakhont depuis fin 2011 (donc reçus avant ce conflit) réputés très performants, peut-être le missile anti-navires le plus rapide au monde, portée 300 kms ! ... l’option maritime si elle était envisagée serait très très risquée !

    Potential range of russian P800 Yakhont Anti-Ship Cruise Missiles
    http://www.defense-update.com/wp-content/uploads/2010/09/yakhont_range.jpg


    Syria receives 72 Yakhont missiles from Russia
    December 2, 2011 ...2011 ... 2011 ... 2011

    http://defense-update.com/20111203_syria-receives-yakhont-missiles.html

    Syria Navy with Yakhont missile.flv (en langue arabe)
    Mise en ligne le 21 déc. 2011

    Navy and Air Force Conduct Live Fire Maneuvers

    In parallel, the Navy conducted an operational tactical maneuver with live fire, as part of the combat training plan of the Navy for 2011.

    Marine and coastal missiles participated in the maneuver under conditions similar to a real battle, hitting the assumed hostile targets with accuracy that reflected the high level of combat training the marine personnel had and their efficiency in using modern maritime weapons.

    The maneuver demonstrated the naval forces' ability to repulse any possible aggression under various conditions.

    http://www.youtube.com/watch?v=YwTaOeurbQE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ils pourraient facilement transmettre leurs données aux Syriens ..."

      les données peuvent être transmises par des moyens très variés. Chaque unité de lanceurs peut opérer de façon indépendante ou coordonner son activité avec d'autres.


      "The operational concept of the Bastion P coastal defense system employs multiple mobile launchers each carrying two Yakhont missiles, capable of attacking targets at a distance of 250 km from the coast. Targeting is provided by helicopters or other airborne platforms, coastal radars or ships at sea. Each launch unit is operating independently, or coordinate its activity with another launch vehicle located up to 15 km away, targeting, command and control are provided by the central command vehicle and regional command post that can be located more than 25 km apart."

      http://www.defense-update.com/wp/wp-content/uploads/2010/09/bastion_scheme.jpg

      source: http://defense-update.com/20100920_yakhont_in_syria.html

      Supprimer
    2. Oui,Njama, je parlais aussi sur un plan plus général.

      Supprimer
  6. En cas d'agression une "coopération" russe au niveau du renseignements est plus que vraisemblable. La Russie a pu livrer ces missiles high-tech suite à une longue coopération avec la Syrie, liens historiques, échanges commerciaux ... mais aussi pour donner les moyens à la Syrie de protéger Tartous, le SEUL port dont ils disposent en Méditerranée, depuis 1971.

    Pourquoi la Russie ne lâchera pas la Syrie
    27/08/2013
    http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/pourquoi-la-russie-ne-lachera-pas-la-syrie_397297.html

    RépondreSupprimer
  7. On attend maintenant la décision du Congrès américain... Ils commenceront leurs discussions sur la Syrie le 9 septembre ?
    9 jours d'attente au moins, c'est long...

    RépondreSupprimer
  8. Certes, mais c'est du temps utile pour l'AAS...

    RépondreSupprimer
  9. Pendant ces 9 jours, les subalternes ( la France) disent Amen et attendent la décision du Chef Barack. C est dommage que la France est devenue non-maïtresse d elle même.

    RépondreSupprimer
  10. bonjour les amis
    un peu hors sujet, mais je poursuis mon monologue:
    http://www.mondialisation.ca/syrie-un-autre-crime-de-guerre-occidental-en-preparation/5347260


    [...] En effet, une des raisons de la course à la guerre est d’empêcher l’inspection de l’ONU dont Washington sait qu’elle pourrait réfuter ses allégations et éventuellement l’impliquer dans l’attaque sous faux drapeau effectuée par les «rebelles», qui ont réuni un grand nombre d’enfants dans un endroit pour y être assassinés chimiquement pour ensuite en coller la responsabilité au gouvernement syrien.
    reunir un grand nombre d'enfants, voyez vous, ca merite d'etre denonce plus haut, nous sommes de plus en plus d'accord que les enfants ne proviennent pas du lieu du crime.
    comme depuis le debut. mes temoins de Homs me racontaient la meme histoire en 2011....

    RépondreSupprimer
  11. http://www.youtube.com/watch?v=F-F3zVeJSqU

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour chers amis,
    Nous sommes suspendus au désidératas de criminels de guerre et comme des condamnés à mort un sursis nous paraît une éternité...
    Poutine a réussi à désagréger la soumission des européens aux Usa et a semé la confusion dans l'esprit des peuples.
    J'ai ré informé toutes mes connaissances et contrairement au début de la guerre, les cerveaux , la conscience sont à nouveau hydratés par du sang et non par du coca cola .
    IL faut battre le fer tant qu'il est encore chaud,
    Courage à vous tous
    EL PUEBLO UNIDO JAMAS SERA VINCIDO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette attente est comme un supplice, d'autant qu'on a du mal à savoir si le Congrès votera oui ou non.
      Certains disent que sous la pression du peuple américain, qui est très majoritairement opposé à cette guerre, il votera non, d'autres qu'il votera oui sous la pression des lobbies pro-israéliens...

      Le mieux serait que les Israéliens eux-mêmes, par peur qu'une guerre régionale n'éclate, dissuadent les Américains d'attaquer...

      Supprimer
    2. Toute heure de gagnée est une victoire...

      Supprimer
  13. je salue au passage le retour de notre ami Alexei

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour marie-madeleine

      «jusqu'à trois semaines» d'attente ... Obama, Hollande et consorts va-t'en-guerre auront-ils cette patience ? «jusqu'à trois semaines» , de quoi ronger son frein ... ? la raison, le droit international l'exigent nous semble-t-il, et c'est un minimum ...

      (www.leparisien.fr) Publié le 01.09.2013
      8h25. L'analyse des échantillons prélevés en Syrie par les enquêteurs de l'ONU sur les armes chimiques pourrait prendre «jusqu'à trois semaines», assure l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye, où sont arrivés samedi après-midi les inspecteurs.

      (http://www.romandie.com) Les échantillons doivent être envoyés dans une demi-douzaine de laboratoires à travers le monde, dans des pays qui ne sont pas impliqués politiquement, a expliqué à l'AFP le porte-parole de l'OIAC, Michael Luhan.

      Chaque échantillon, qu'il s'agisse d'échantillons de sols, d'eau ou de sang, doit être divisé en deux et chaque partie sera envoyée dans un laboratoire différent afin d'obtenir des résultats fiables, a-t-il ajouté.

      (www.huffingtonpost.fr) Les experts de l'ONU ne tireront "aucune conclusion" sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie avant le résultat d'analyses en laboratoire actuellement en cours, a déclaré samedi le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

      Supprimer
  14. je pense qu'il ne faut rien attendre des conclusions de ces analyses si tant est qu'il y en ait un jour.
    C'est le rapport de force qui est déterminant.
    Le Système tel un dragon se débat comme un beau diable, il y a fort à parier que d'aucuns spéculent sur l'espace où il tombera lorsqu'il mourra pour ne pas le prendre sur la tête.
    Les rapports politiques ne sont que des rapports de force mais la majorité indécise se place le plus souvent du côté du plus fort, on n'aime pas s'associer aux cocus ni aux sous fifres sous peine de passer pour un des leurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "... si tant est qu'il y en ait un jour."

      je suis d'accord, les résultats pourraient être éventuellement "embarrassants" ... d'autant plus que les russes avaient annoncé très vite avoir des images satellitaires.
      Reste, cette histoire de fierté (mal placée), *** ne pas perdre la face *** au plan diplomatique, et pour esquiver hypocritement "l'échec" (de cette offensive sur Damas commanditée qatarie-saoudienne, certainement soutenue, approuvée en coulisses par "l'occident") se réfugier derrière un "La pire des solutions est de ne rien faire", bref pousser l'hypocrisie et la malhonnêteté jusqu'au bout.

      "Ne rien faire reviendrait aussi à ce que les États-Unis et la France perdent toute crédibilité. Nous nous sommes mis avec les Américains dans une obligation d'agir ... (et) se préparer à assumer toutes les conséquences de ce choix." Hubert Vedrine, EX- ministre des Affaires Étranges ...
      De quoi se mêle-t-il cet "EX" ... au moins nous-avoue-t-il qu'au fond ce qui les contrarie surtout c'est la perte de crédibilité !!!
      http://www.lejdd.fr/International/Moyen-Orient/Actualite/Vedrine-La-pire-des-solutions-est-de-ne-rien-faire-626706

      "Une obligation politique" paraphrase Le Figaro ...

      Supprimer