lundi 8 avril 2013

Nouvel attentat à Damas

Quand le PS sort les ciseaux d'Anastasie

Les chabbihas* de Fabius et Hollande ont encore frappé : nouvel attentat à la liberté d’expression dont la « patrie des droits de l’homme » est désormais la championne
 

Ce samedi 6 avril, la salle Philippe Noiret de la mairie du quartier de Wazemmes à Lille devait accueillir une conférence sur la Syrie organisée par la Coordination communiste et le Front de Gauche, avec comme orateurs la scientifique franco-syrienne Ayssar Midani ainsi que moi-même.

Quelques jours auparavant, un groupe obscur autoproclamé « antifascistes sans patrie ni frontière » a lancé un appel au sabotage de la conférence.

Dans leur plaidoyer pour l’application de la censure, les prétendus « antifas » nous accusent de pactiser avec le diable, à savoir les régimes de Damas et Téhéran, en d’autres termes, avec les principaux ennemis d’Israël.

Vu le nombre de dictatures détestables qui exterminent des peuples entiers pour asseoir leur domination à commencer par « nos » propres chefs d’Etat, nous pensons que le choix de s’en prendre aujourd’hui exclusivement à la Syrie et à l’Iran n’est pas le simple fruit du hasard.

Pour brouiller les pistes, les pseudo-antifascistes n’hésitent pas à verser dans la démagogie, accusant les participants à notre conférence d’être des « VRP au service des dictatures », des « rouges bruns » et des « nazbol », contraction de Nazi et de Bolchevik. Les martyres de Stalingrad et plus de vingt millions de leurs compatriotes apprécieront d’être amalgamés avec leurs envahisseurs et leurs bourreaux.

Finalement, la campagne diffamatoire lancée par ces provocateurs sans patrie ni frontière ni courage ni visage ni cervelle a atteint sont but.
La mairesse de Lille Mme Aubry a en effet interdit la tenue de la conférence « pour des raisons de sécurité ».
Voulant s’assurer qu’aucune voix dissidente sur la Syrie ne s’exprime dans ses locaux, « McCarthine » Aubry a même fait changer les serrures des portes de la salle Philippe Noiret, sachant que les organisateurs de l’événement avaient préalablement reçu une autorisation et disposaient donc de clés.

Mais grâce au sens pratique de certains militants et à la générosité d’un commerçant kurde, notre conférence a finalement pu se tenir dans un restaurant kebab de la périphérie lilloise.
En dépit des conditions exceptionnelles d’organisation, près de 80 personnes ont tout de même pu se réunir, s’informer et intervenir sur les alternatives concernant la résolution du conflit syrien.

Ce n’est pas la première fois qu’un débat ouvert, critique et contradictoire sur la Syrie est ainsi censuré par l’Inquisition bobo à sensibilité sioniste. 
Le vendredi 1er mars 2013, les amis suisses de nos vaillants « antifa » avaient manifesté contre la tenue de notre conférence sur la Syrie à Genève sur base d’une rumeur grotesque de collusion avec l’extrême droite. (cf : http://www.silviacattori.net/article4287.html)
 Il n’y a pas si longtemps, nous avons été qualifiés de talibans pour avoir dénoncé la guerre en Afghanistan, d’agents de Saddam pour avoir dénoncé la guerre en Irak et de kadhafistes pour avoir milité contre l’invasion de la Libye.
 La moindre sympathie que nous exprimons envers la résistance palestinienne ou libanaise est suspectée d’antisémitisme.
Lors de chaque campagne guerrière, nous sommes accusés d’intelligence avec l’ennemi par des groupuscules clandestins qui se la jouent rebelle libertaire mais dont les paroles et les actes ne servent en définitive qu’à renforcer la loi du plus fort. 
Nous tenons cette fois encore à prévenir nos détracteurs que leurs menaces ne nous empêcheront ni de dénoncer la guerre que leurs maîtres imposent à la Syrie ni de militer pour une résolution pacifique et politique du conflit dans ce pays.
 
(*) Le terme chabbiha désigne les auxiliaires de l’armée syrienne qui combattent l’insurrection antibaassiste. Ce terme semble de plus en plus convenir aux auxiliaires des armées de l’OTAN qui combattent les militants anti-impérialistes.
Texte en pdf accessible sur le site de Michel Collon.
Merci à Cécilia pour l'information.

Un nouvel attentat à la voiture piégée a eu lieu ce matin dans le quartier de Shabandar: Au moins quinze morts et de nombreux blessés!

https://www.facebook.com/photo.php?v=178416998976236
 http://www.syrianews.cc/damascus-car-bomb-attack-syrian-capital/
http://youtu.be/P3KNn-5m9Is
http://youtu.be/AQ7IR0awRnA

  Les Groupes islamistes à l'oeuvre en Syrie

Problème récurrent, lié à la question des livraisons d'armes aux terroristes. L’intention des Saoudiens est de faire convoyer vers la Syrie, depuis la Croatie via la Turquie, des armes lourdes de type lance-roquettes montés sur camions, de très fort calibre (220mm) et à très longue portée (70 km), des systèmes MLRS Smerch et 9K57 Hurricane d’origine russe. Les Saoudiens veulent en équiper les groupes qu’ils parrainent pour leur permettre de prendre des avantages décisifs, notamment, la base aérienne de Nairab près d’Alep, une importante base de transit de matériels russes et iraniens et des menaces contre cette base ont déjà amené à des avertissements russes lancés aux rebelles que des forces spéciales russes Spetsnaz pourraient y être déployées. Si les systèmes incriminés arrivent en Syrie, une riposte russe est donc probable.
Aron Lund en réponse aux chiffres fantaisistes de D. Ignatius a publié en mars un article qui fait le point sur les différents groupes présents.
http://www.ui.se/eng/upl/files/86861.pdf

Le poids des pêcheurs virtuels:

Une étude très intéressante sur la modification majeure entraînée par internet qui a décuplé l'influence de sinistres personnages comme Qadarawi.
http://www.academia.edu/586833/Les_oulemas_syriens_a_la_recherche_dune_audience_virtuelle

L'interview du président Assad que je n'avais pas mis en ligne (mea culpa):





Hors sujet et en plein sujet:

Un rappel sur le génocide rwandais, la propagande en miroir, les ingérences des grandes puissances:






16 commentaires:

  1. J'éspère que tout le monde aura remarqué la faute virtuelle que je vais laisser car elle me paraît pleine de sens!

    RépondreSupprimer
  2. André nous a attiré l attention que l accès au réseau voltaire a été rendue compliquée ( ?) vrasisemblablement à cause de l article de Chamy dont un petit avant goût intéressant ci dessus:



    Une déclaration de guerre illégale au regard du droit international

    L’échec politique de François Hollande dans sa politique économique intérieure, en raison de sa politique européiste insensée, l’incite à créer un écran de fumée tout en arguant qu’il défend les libertés dans le monde. Ce genre de manœuvre ne trompe plus personne.

    Pour comprendre le caractère illicite de cette déclaration de guerre, il est important de rappeler les termes de l’article 2 de la Charte des Nations Unies qui stipule que :


    Article 2 L’Organisation des Nations Unies et ses Membres, dans la poursuite des buts énoncés à l’Article 1, (en l’occurrence de maintenir la paix et la sécurité internationales et de prendre, à cette fin, des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d’écarter les menaces à la paix) doivent agir conformément aux principes suivants :
    1. L’Organisation est fondée sur le principe de l’égalité souveraine de tous ses Membres.
    2. Les Membres de l’Organisation, afin d’assurer à tous la jouissance des droits et avantages résultant de leur qualité de Membre, doivent remplir de bonne foi les obligations qu’ils ont assumées aux termes de la présente Charte.
    3. Les Membres de l’Organisation règlent leurs différends internationaux par des moyens pacifiques.
    4. Les Membres de l’Organisation s’abstiennent, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout État....
    5. Les Membres de l’Organisation donnent à celle-ci pleine assistance dans toute action entreprise par elle....
    6. L’Organisation fait en sorte que les États qui ne sont pas Membres des Nations Unies agissent conformément à ces principes ....
    7. Aucune disposition de la présente Charte n’autorise les Nations Unies à intervenir dans des affaires qui relèvent essentiellement de la compétence nationale d’un État ni n’oblige les Membres à soumettre des affaires de ce genre à une procédure de règlement aux termes de la présente Charte ; toutefois, ce principe ne porte en rien atteinte à l’application des mesures de coercition prévues au Chapitre VII.

    La France a donc tout faux ! Comment peut-on parler d’une solution politique en Syrie alors que ce pays est agressé depuis plus deux ans et que cette agression vient de prendre un tour particulier avec l’entrée sur ce terrain de deux puissances, en l’occurrence le Royaume-Uni et la France, qui déclarent vouloir armer les rebelles.

    Quelle est la légitimité de ces deux pays pour intervenir dans ce conflit ? Ont-ils soumis cette intervention à leurs peuples respectifs, ou même à leurs représentations nationales ? Dans le cas précis de la France, c’est ce qu’impose l’Article 35 de la constitution de la Cinquième République. La réponse est négative. Il est vrai qu’au regard de ces règles fondamentales du droit international, couchées noir sur blanc dans la Charte des Nations Unies, nous deviendrions indiscutablement des hors-la-loi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Voici un petit extrait de Marianne par Jacques Julliard:

    Les français ont deux pré-occupations majeures: le chômage et l Education. C est une blague.Depuis huit mois , les français et leurs médias ne se sont passionnés que pour trois affaires:
    -DSK
    -Le mariage pour tous.
    -Et maintenant Cahuzac.

    ndr: C est vrai que dans une démocratie comme en France( même relative mais c est une démocratie quand même!), les scandales type Cahuzac ou (?) Fabius ou autres de la part des socilaistes "connus" chez les socialistes comme des "socialistes d affaires" et non pas des "affairistes" jusqu à l affaire récente Cahuzac....Il est évident que dans un pays démocrate, il y a plus de scandales puisqu ils voient le jour que dans une dictature où on les cache ou on les étouffe.Cependant, on peut parler que l exemplarité est plus attendue chez les démocrates que chez les dictateurs... mais le monde politique affairiste est ainsi....

    Le citoyen "français" dans ce cas de figure, est heureux d avoir la démocratie certes. Néanmoins, il
    se demande, qu est ce qu elle m a apporté cette démocratie comme amélioration de ma situation économique, sociale, culturelle,avenir de mes enfants et petits enfants, chômage, éducation et école?: il n y a eu que les trois pré-occupations précitées. pire encore, il n ya pas d amélioration mais plutôt une péjoration voir un futur incertain et un quasi-néant et tant qu une autre alternative ne se pointe pas à l horizon proche!!

    Nous a t on vendu ce beau slogan, pourtant noble, qui est al démocratie mais en contrepartie on ne rase plus gratis...donc tous, les pauvres et la classe moyenne à la caisse.
    De surcroît, que la liberté d expression et de l honnetêté et l objectivité de l info est un pilier majeur de la démocratie. Cependant ces indo sont entre les mains de Lagardère, Dassault, Bouygues le bétonneur, Qatar e saligne de crédit certes à qui on a livré la France et les banques ...etc. Ces derniers défont et refont les états...


    RépondreSupprimer
    Ajouter un commentaire
    Charger la suite...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DSK et le mariage pour tous étaient des diversions. L'affaire Cahuzac est beaucoup plus grave, car elle met à nu la corruption de certains politiques et continue à décrédibiliser toute la sphère politique.

      Supprimer
  5. combien de jihadistes tunisiens en Syrie?

    il faut denoncer par ecrit tout ceci, les livraisons d'armes que la France effectue d'ores et deja aces sanguinaires!

    RépondreSupprimer
  6. Il y a un an, il y avait environ 300 Tunisiens en prison,avec les filières en place aujourd'hui, certainement plus de mille.

    RépondreSupprimer
  7. Le travail de Aron Lund est impressionnant. Dommage que son rapport ne soit pas disponible en français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alexei,
      je sais, j'avais presque envie de le contacter pour lui proposer de le traduire et qu'il le publie sur Syria Comment, car cela m'étonnerait qu'il accepte qu'on publie ici.

      Supprimer
    2. Peut-être que Lund accepterait que la traduction soit publiée sur le site du réseau voltaire, il y a une section là-bas pour ce genre de rapport:

      "Veille documentaire

      Sélection d’études et de documents publiés par des centres de recherche et des institutions nationales et internationales."

      http://www.voltairenet.org/spip.php?page=rubrique&id_rubrique=348&lang=fr

      Supprimer
  8. Au sujet de l article de Lund:

    Et si on se met à faire un résumé bref de son article en français en l indiquant comme source, ce n est pas interdit, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Charles, non, on peu faire un digest des passages essentiels en indiquant la source, bien sûr.

      Supprimer
  9. Alors, j attaquerai ce WE une partie ( l ensemble si ce n est pas bcp trop long?)
    lien actif, l avez vous?
    Merci Pour La Syrie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le mets dans un courriel. Je dois avoir le texte entier...

      Supprimer