jeudi 28 février 2013

Concile des faux-culs à Rome

Le 13 février dernier John Kerry déclarait en parlant du président Assad :
" I believe there are additional things that can be done to change his current perception".
" Je crois qu'il y a des choses en plus que l'on peut faire pour changer sa perception".
Evidemment, les choses en plus c'est alimenter en armes les mercenaires qui détruisent le pays. La rébellion est de nouveau alimentée dans le sud par des armes lourdes qui ont franchi la frontière jordanienne ces dernières semaines espérant contrer le développement des islamistes en "boostant" l'Armée syrienne libre et quelques groupes "modérés". Naturellement, ces armes dont certaines sophistiquées sont tombées entre les mains des djihadistes ( 20 nationalités différentes représentées en Syrie), puisqu'un système anti aérien Sa 24 est apparu sur des vidéos prises dans le Nord de la Syrie.

Il est fascinant (et terrifiant)de voir la nullité des stratèges occidentaux. Le renforcement en armes des opposants ne changera pas la position du gouvernement syrien, au contraire elle renforcera sa détermination à contrer ces attaques étrangères en s'appuyant la majorité des Syriens qui le soutient. Nullité de la pensée et des actes, ça ne marche pas, on continue! Le corridor humanitaire disparaît un jour, pour réapparaitre le lendemain sous une autre forme. Les gangs terroristes échouent, on essaye d'en trouver d'autres. Les attentats, les meurtres, sont condamnés du bout des lèvres (et pas tous les jours). Les enfants gâtés de la coalition vont donc toucher 60 millions de dollars d'aide non létale, gageons que peu de réfugiés  syriens en verront la couleur, tandis que les armes vont continuer à pénétrer en Syrie. Le carnage va donc vraisemblablement continuer, à moins que quelqu'un au Pentagone ne se décide à penser et ferme complètement les robinets.

En complément une interview de soldats de l'Armée arabe syrienne par Alex Thomson,  datée du 27.12.


19 commentaires:

  1. Merci André pour cet article.
    Effectivement, le terrorisme est encouragée par les pétrodollars pour renvoyer les peuples à l âge de la pierre tout en leurs promettant le "céleste" et détournant ainsi leurs intérêts terre à terre. En 2 ème temps et quand ces djihadistes commencent , chose logique, à faire très mauvaise tache, on les élimine directement tout en renforçant les autres (ASL) et on en prend pieds et racines.

    André, ne pensez vous pas que l étape suivante serait entre le Gvt et l ASL puis que Al nusra est éliminé de l échiquier? Je crains que la négociation Gvt-ASL ne soit imposé par tous les états inclus Russie,Usa,France etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Charles,

      Tout le monde semble vouloir des négociations, mais regardons qui Bachar aura face à lui:

      - L'ASL est composée de déserteurs corrompus
      - La coalition nationale machin truc d'Al-Khatib est pilotée par le Qatar et l'Arabie saoudite; elle est le cheval de Troie que les occidentaux veulent envoyer en Syrie
      - Les djihadistes ne sont même pas Syriens

      Il faut rappeler qu'il existe une opposition en Syrie. Le gouvernement a engagé il y longtemps de grandes discussions avec elle qui ont abouti à plusieurs réformes !

      Cette pression qui est mise sur Bachar pour le contraindre à négocier avec des groupes d'opposition étrangers est tellement injuste !

      Supprimer
  2. Bonsoir Charles, difficile de dire ce qui va se passer. Il est possible qu'il y ait ce type de négociations, mais il faudrait que personne ne pose de conditions idiotes.La Russie posera des lignes claires, je pense.

    RépondreSupprimer
  3. Merci André, C est très clair ce que vous dites, mais il est évident qu un dialogue politique doit se mettre en route et que chacun des deux parties ( puisqu il s agit de négociation et d un dialogue et pour cela il faudrait au moins 2 parties ou plus, le cas échéant 2). Ceci impose une certaine renonciation des "idéaux" de chaque partie. De surcroît et afin d entamer ces discussions, il n y a pas cent milles méthodes, la moindre des choses est que chacun parte à 50%. Soit.

    Bien à Vous.

    RépondreSupprimer
  4. Salut André,
    Merci pour cette analyse.

    Les Américains sont obnubilés par la technologie. Quand ils s'engagent de manière directe ou indirecte dans un conflit armé, ils sont toujours persuadés d'en sortir gagnants en raison de leur prétendue supériorité technologique.
    Ils s'imaginent avec une naiveté déconcertante qu'ils leur suffira de balancer quelques armes ultra-sophistiquées pour permettre à l'ASL, cette armée fantoche de quelques milliers d'hommes (30 000 selon les médias occidentaux propagandistes), de vaincre à la fois l'armée syrienne (200 000 hommes+groupes para-militaires) et les groupes terroristes (50 000)...

    On se demande s'il faut en rire ou en pleurer.

    On a assez de recul aujourd'hui pour savoir que cette ASL est composée essentiellement d'officiers déserteurs, qui restent à l'arrière du front tandis que les terroristes se font tailler en pièces à l'avant.

    Que fera l'ASL de ces nouvelles armes ?
    Ou bien elle les distribuera à ses quelques unités combattantes, complètement insignifiantes et incapables de faire bouger la ligne de front.
    Ou bien elle les acheminera aux terroristes, qui n'ont pas les compétences stratégiques ou techniques pour utiliser correctement de telles armes.

    Le plus gros risque est de voir ces armes, notamment les roquettes, utilisées pour commettre des attentats, seul domaine dans lequel les terroristes excellent.

    T'as entièrement raison André:
    "Nullité de la pensée et des actes, ça ne marche pas, on continue!"

    Nos dirigeants sont de vrais autistes.
    Sur Infosyrie Louis semblait considérer que Kerry aurait une politique plus soft et plus pondérée sur la Syrie. On voit malheureusement qu'il n'en est rien.

    Jusqu'où sont-ils prêts à aller pour renverser Bachar ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alexei,
      Dans la même veine de ce que vous écrivez sur les USA, le plan d austérité "draconienne" mis en défi à Obama consiste entre autres à :
      ---Supprimer les vaccinations rougeole, rubéole, coqueluche...etc pour les enfants défavorisés.
      ---Supprimer l aide financière pour des jeunes universitaires défavorisés qui seraient éjectés?

      Eisnstein a dit L Amérique est un très grand pays mais il a passé de la barbarie à la décadence sans passer par la case civilisation!

      ---Avec combien de milliards, ils aident Israel et combien ils dépensent pour leurs drones....etc...

      ---Faut il lancer une collecte sur site( je l ai fait sur celui d Allain Jules) ou à l église ce dimanche ou Terre des Hommes sinon Emaus de l Abbé Pierre?

      Supprimer
  5. Bien sûr, mais à voir la tête de Hollande,après les entretiens avec Poutine, il est clair que le scénario libyen est interdit par la Russie,je crois que c'est cela qui est le plus important.

    RépondreSupprimer
  6. L'armée syrienne serait en train d'acheminer des renforts vers Alep, dans le but de sécuriser l'aéroport, les bases militaires et l'accès est de la ville.

    Depuis plusieurs jours SANA et d'autres sources parlent d'opérations de ratissage dans la campagne d'Alep. Je commence à me demander si l'objectif de l'armée n'est pas d'encercler les rebelles et de leur couper les voies d'approvisionnement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme André le dit bien, les fronts se déplacent rapidement.
      D autre part, si une négociation serait plus ou moins "imposée" ce qui semble se dessiner, soit, car en fin de compte cette tentative (ou tentamen est étudié diplomatiquement) est à tester prudemment. Celui qui est plus gagnant sur le terrain et qui plus fort imposerait mieux sa vision (Le négociateur le plus fort est le meilleur). De ce fait, l armée de la RAS gagnera plus de terrain c est doublement bénéfique à mon humble avis en n étant pas ni un expert ni stratège militaire...loin de cela

      Supprimer
    2. Le front alépin est relativement figé depuis de nombreuses semaines. La ville est grosso modo coupée en deux; l'ouest est tenu par les loyalistes et l'est par les terroristes, qui y ont fondé une espèce d'émirat. Les combats se concentrent essentiellement dans le vieil Alep, dans le centre, où l'armée recommence à progresser depuis environ une semaine. Toutes les armes, tous les renforts djihadistes arrivent par l'est et le nord. Si l'armée réussissait à couper ces routes, les milliers de terroristes qui se trouvent à Alep se retrouveraient piégés, sans possibilité de fuite ni de ravitaillement, exactement comme cela s'est produit à Yarmouk.

      Supprimer
    3. Ce ne sont que des hypothèses bien sûr ;-)
      Peu importe la manière, du moment que la Syrie arrive à se débarrasser des terroristes.

      Supprimer
  7. Bonjour,
    C'est une possibilité, mais c'est très difficile, les fronts se déplacent rapidement.

    RépondreSupprimer
  8. destruction destruction, tel est leur credo. pas de negociation telle est leur politique. ils finiront par y arriver j'ai bien peur, a nous ramener a l'age de pierre, la ou ils devraient etre!!!
    je suis toute retournee de voir Dareyya dans cet etat ( le reste est desastreux aussi, mais ca je connais assez)

    RépondreSupprimer
  9. Plus le temps passe, hélas et ceci depuis 2 malheureux ans, plus nous constatons que c est un mensonge et une erreur d essayer de nous convaincre qu il s agisse d instaurer LA démocratie en Syrie ou de l action des "rebelles"
    ( question majeure : rebelle à quoi, au fait ?).

    Egalement, c est une grosse tricherie de nous convaincre ni que le problème ou l avantage de la guerre en Syrie est le retour du religieux ni de de nous bassiner que la situation en Syrie serait "réglée" par le départ du Président ( Il ne doit absolument pas partir à mon humble avis et il le dit haut et clair!).

    Le pire des mensonges est de se moquer de nous en disant qu il s agisse d une guerre "civile" car il s agit bel et bien d une "guerre militaire et par procuration" ( avec toute la "splendeur" :oops: de cette guerre, si j ose cyniquement l écrire!!).

    Le but et tout le monde commence à s en rendre compte, je dirais enfin, est tout d abord le Gaz en sous sol syrien ( 0ù est et quel est le problème si le "sol" est totalement détruit, bien au contraire, non?). Puis, c est La Laïcité de la Syrie qui est à abattre et aussi, autant l idée que la capabilité de la Syrie à défendre la cause Palestinienne.

    Enfin, il est sain de bannir les termes: guerre civile, La démocratie des rebelles, le Retour du religieux, le Printemps Arabe, l échec de l hiver islamiste, le départ du Gvt actuel et surtout la mascarade de " l Eté Indien après le Printemps Arabe.."...etc. Et qu il plus "sain", véridique et raisonnable de parler des enjeux terre à terre de cette guerre militaire par procuration et qui sont le G - P - L en Syrie( Gaz, Laicité et Palestine..)

    Bien à Vous.

    RépondreSupprimer
  10. Faut il utiliser comme G-P-L précité le G en double abréviation:
    ---G comme gaz du sous sol syrien?
    ---Et G comme Gazoduc et pipelines du pétrole: russe, Qatar et Iran-Irak?...

    RépondreSupprimer
  11. Dommage que la date « fatidique » de fin février n a pas encore interrompu le non espoir de voir revenir
    » L école InfoSyrie » avec son big boss Mr Louis DENGHIEN .

    Double dommage, car on dirait que la Syrie arriverait (???) devant un « carrefour » ou une « sortie d autoroute ou pas » et qu à ce moment, on regrette un peu plus l absence de cet Ecole et les analyses Mr L:D ( si Mr L.D. nous lit….).

    Toutefois, et de ma part, Merci +++ ici au Site pourlasyrie.blogspot.com et au site Allain Jules de nous avoir permis de ne pas prendre la 1ère sortie d autoroute sans gare de péage ni dans le sens propre ni figuré...

    RépondreSupprimer
  12. Fabius Maximus5 mars 2013 à 04:02

    Bonjour à tous,

    Quelqu'un peut-il traduire et commenter les explications sur cette vidéo ?
    http://www.youtube.com/watch?v=oRvN3v01oiA

    Elle a fait l'objet d'un article écrit par un anti-Bachar connu (Shady Hamadi) et publié sur un blog d'Amnesty, en Italie. Exaction évidemment attribuée aux pro-Assad. Mais vu l'auteur, j'ai des doutes.

    Est-ce qu'un syrien ou un arabophone peut m'en dire plus? J'aimerais bien pouvoir dénoncer une manipulation/désinformation, mais je ne voudrais pas me planter et me discréditer :)
    Merci !

    FM

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour FM et bienvenu,

    J ai visionné cette vidéo qui est plus qu atroce.

    Ils sont tous habillés en civils autant les tortionnaires que les torturés qui sont de nombre de 3 et de 2 successivement.
    L accent semble ressembler de un (des 3) qui filmait à un accent de Al Hirak (?) où cette affaire immonde se déroule d après le titre.. Les insultes sont d une monstruosité in-imaginable ( je b...ta mère et ta soeur, j enc..., fils de chien..., je donne 100 livres syriennes pour quelqu un me trouve un couteau pour que je puisse lui couper le zizi à l un comme à l autre, des 2 par terre. Un autre tortionnaire lui répond: je le lui ai déjâ coupé....

    NDR Je suis revenu écouter la 1ère minute de la vidéo, ca suffisait avant de me faire vomir et ceux qui parlaient ( les 3) disaient que les 2 par terre sont des violeurs d enfant d où l histoire du zizi et le long tuyau dans la bouche..
    ndr: avis sans garantie:.il se peut que ceux sont des parents qui torturent des violeurs car dans un commandement ou troupe (Liwaa) 42, ca m étonnerai que ce soit des soldats qui torturent de la manière ni que ceux par terre soient des violeurs des enfants

    FM, je ne peux être plus préçis...
    Amitiés et Bien à Vous.

    RépondreSupprimer